Clic-clac, mon logement en photos

La vente d’un bien s’appuie toujours sur une annonce qui attire l’œil. Une bonne annonce, c’est important… de bonnes photos, c’est indispensable ! A l’heure où plus de 62 % des Français possèdent un smartphone ou une tablette, le recours à l’image est l’arme absolue qui séduit quand on veut vendre son bien! En matière de photographie, il n’y a qu’un pas à franchir pour aller de la théorie à la pratique et s’inspirer des bons conseils du home staging. Pour donner aux futurs acquéreurs l’envie de visiter votre bien et pourquoi pas d’y poser ses valises… Découvrez nos trucs et astuces de pro pour un succès assuré !

Je fais place nette 

Bright living room

C’est entreprendre une opération camouflage et ranger à la bonne place tous les objets encombrants et disgracieux de la maison pour les faire disparaître dans les placards. Dans toutes pièces photographiées, tout doit disparaître ou presque… du tube de dentifrice au liquide vaisselle, des paires de chaussures ou piles de revues déposées à même le sol. On évite ainsi le cumul d’objets trop perso, on ordonne livres et objets sur les étagères, on chasse les accrochages en tous genres comme les photos du petit dernier et les posters géants qui couvrent les murs de la chambre de votre ado… Vous serez étonnés… Le résultat est immédiat ! Le logement apparaît plus clair et l’espace plus généreux et ça se voit !


Je maîtrise la lumière

La photographie est un art ? Et je ne suis pas un artiste … Aïe !

White and brown interior for small kitchen

Il suffit pourtant quelques conseils de pros pour qu’une séance de prise de vue devienne simple comme un jeu d’enfant ou presque …

Les belles photos privilégient la lumière du jour, c’est à dire la lumière naturelle, souvent équilibrée et respectueuse des couleurs.

Plus elle inonde vos pièces et plus belle sera l’image…

Attention, elle varie selon l’heure de la journée, la météo, l’exposition et mérite qu’on l’utilise avec quelques précautions.

On évite ainsi la lumière directe qui créée des ombres disgracieuses difficiles à maîtriser, on fuit les contre-jours ou les face-à-face avec les sources directes, on la complète éventuellement des sources de lumière dites artificielles (lampes d’appoint). Et bien sûr, on n’hésite pas à surexposer les images en augmentant le temps de pose si elle se montre insuffisante. Dans tous les cas de figure, on abandonne définitivement le flash ou les prises de vue nocturnes qui plombent définitivement l’ambiance …

Je choisis le bon angle

Little girl's room

Présenter son logement sous le meilleur angle, ça paraît naturel… mais ça ne va pas de soi … Alors, laissez vous guider par quelques bonnes techniques de spécialistes depuis longtemps éprouvées… A titre d’exemple, positionner l’appareil photo à environ 1,30 m du sol pour bien respecter la position et taille des meubles et éviter les prises de vues à « hauteur d’homme » qui écrasent les volumes et les déforment, se placer dans l’angle des pièces de manière à privilégier l’espace et le volume. Et surtout, prendre des vues variées qui multiplient les points de vue différents en alternant les vues générales et les détails. Je n’oublie pas non plus de valoriser au mieux les perspectives afin d’agrandir les surfaces de vie en intégrant par exemple une amorce de couloir, de fenêtre, une enfilade de pièce située en continuité

Et puis, je n’oublie pas d’orienter mon canapé de manière à ouvrir la surface de mon salon, de modifier l’orientation de ma table ou des assises pour libérer une ouverture de fenêtre par exemple. Et surtout, je ne photographie jamais un meuble de dos…

Small and elegant toilet

Je peaufine les détails

Une photo c’est un peu comme un tableau… ça se compose ! Alors on conçoit des premiers plans efficaces à partir objets qui attirent l’œil, un livre ouvert, un bouquet de fleur, des fruits par exemple… On essaie de focaliser sur un point de détail « charming» qui donne une touche personnelle à votre bien ou du caractère comme un parquet, une cheminée, un coin lecture ou simplement une cuisine conviviale.

Et puis, on se montre vigilant sur les effets causés par les objets réfléchissants, miroirs et baies vitrées, histoire ne pas retrouver une silhouette de photographe dans l’image !

Quel matériel ?

Pour réaliser les bons clichés, ne négligez pas la qualité de votre matériel. Aujourd’hui, beaucoup de particuliers réalisent leurs images avec des smartphones dont la qualité optique ne cesse de s’améliorer et qui comprennent désormais des capteurs tenant compte des hautes et des basses lumières.

Si ces appareils peuvent se révéler suffisants pour réaliser de belles photographies, il vaut mieux, dans la mesure du possible, opter pour un appareil dit « réflex » qui offre la possibilité de choisir la bonne focale pour les vues d’intérieur, notamment des optiques « grands angles » inférieures à 28 mm.

Vous n’en n’avez pas ? Quel dommage… Alors trouver un heureux propriétaire et empruntez-le lui le temps d’un week-end.

En appliquant ces quelques conseils, vos photos devraient presque pouvoir rivaliser avec celles de professionnels. Alors, lancez-vous !

Follow by Email
Facebook
Twitter20
LinkedIn