Investissement immobilier : pourquoi choisir l’ancien ?

Les avantages d’acheter dans l’ancien

 

Investir ancien 1
Vous souhaitez acheter un bien immobilier dans l’ancien, mais vous hésitez encore ? Voici quelques éléments qui pourront vous aider à prendre votre décision.

 

Qu’appelle-t-on un logement ancien ?

 

Un logement ancien, que ce soit une maison, un appartement, un loft, est une habitation qui a déjà fait l’objet d’une première mutation. Quant à la question de l’âge de ce type de bien immobilier, il n’y a pas de critères réellement précisés. En effet, pour la majorité des Français, un logement ancien a au moins 20 ans. Les différentes politiques fiscales ont, elles, défini les biens immobiliers anciens comme ayant plus de 5 ans. Quant au fisc, il les considère comme anciens dès lors qu’ils ont déjà été occupés ou vendus une fois.

 

Un achat sécurisant

 

Acheter dans l’ancien vous donne la possibilité de visualiser le bien dans son intégralité et de vous projeter, contrairement à un logement acquis sur plan. Vous pouvez, dès lors, évaluer le potentiel de la maison ou de l’appartement et organiser les aménagements nécessaires au mieux. En outre, en achetant dans l’ancien, vous êtes plus sûr de pouvoir jouir du bien à la date convenue.

 

Investir ancien 2
Un parc immobilier plus riche

 

En optant pour l’immobilier ancien, en tant que futurs acquéreurs, vous n’êtes pas restreint au niveau de l’emplacement géographique. Maison à la campagne ou appartement cossu en centre-ville d’une grande agglomération comme Paris, Bordeaux ou Lyon, les possibilités sont vastes.

Coût d’acquisition de l’immobilier ancien : une valeur d’achat généralement inférieure au neuf.

 

Par rapport à l’acquisition d’un logement neuf, un bien ancien est généralement moins onéreux à prestations équivalentes.

Investir ancien 3

Investir dans l’ancien : les avantages fiscaux

 

Il est possible de bénéficier de certaines aides financières et fiscales avantageuses pour favoriser la rénovation du parc immobilier ancien.

Parmi ces aides :

 

  • Le PTZ+ (Prêt à Taux Zéro) : une aide accordée à l’achat dans l’immobilier ancien à la condition de réaliser des travaux de rénovation ;
  • Le dispositif Pinel : il peut s’appliquer à un logement ancien si celui-ci est acquis en vue d’être réhabilité et qu’il était dans un état de délabrement avancé, ou s’il s’agit d’un local commercial ou professionnel transformé dans le but d’être habité ;
  • Une TVA réduite à 5.5 %, un prêt à 0 % et un crédit d’impôt (CITE) pour les projets d’éco-rénovation;
  • Les subventions de l’Agence nationale de l’Habitat (ANAH) en cas de travaux de rénovation.

 

PTZ et logement ancien

Les conditions pour bénéficier du PTZ dans l’ancien :

  • Achat d’un logement ancien avec travaux importants
  • Transformation d’un local, neuf ou ancien, en logement
  • Logement ancien dont les travaux (création de surfaces habitables supplémentaires, assainissement de celles existantes, modernisation, éco travaux) représentent 25 % du coût total de l’opération.

 

Les précautions à prendre avant d’acheter dans l’ancien

 

Il faut bien garder en tête qu’un bien immobilier ancien, même en bon état, a été construit à une période où les normes en matière d’isolation, d’installations électriques, etc., n’étaient peut-être pas les mêmes qu’aujourd’hui. Si des travaux de mise aux normes sont envisagés, ils présenteront alors un certain coût.

Il faut veiller à :

 

  • Vérifier la qualité générale de la construction (respect des normes, étanchéité, toitures, murs, etc.) ;
  • Demander les documents de diagnostics obligatoires (performances énergétiques, plomb, amiante, etc.) avant de signer l’acte d’achat ;
  • Être accompagné par des professionnels du bâtiment si vous jugez le logement vétuste.

 

L’immobilier ancien jouit d’un parc riche et d’une localisation intéressante. Mais le facteur déterminant dans le choix de l’immobilier ancien reste souvent le coup de cœur !

 

Les trois points clés à retenir :

 

– Peu importe son année de construction, un logement ancien est un bien qui a déjà fait l’objet d’une première mutation.

– En choisissant l’immobilier ancien, vous aurez un choix vaste, tant d’un point de vue de l’emplacement que de la richesse des biens proposés.

– En achetant dans l’ancien, vous bénéficiez de mesures fiscales intéressantes (PTZ, loi Pinel, subventions). Attention toutefois aux conditions d’obtention.

Follow by Email
Facebook
Twitter20
LinkedIn