Je pars en vacances et si je louais ?

Je pars bientôt en vacances et vais laisser mon appartement ou ma maison vide… un peu dommage, non ? Surtout si on a envie de mettre du « beurre dans les épinards » et booster le quotidien des vacances. Alors, on y pense un peu, beaucoup, passionnément… et puis un jour, on décide de franchir le pas. Aujourd’hui, avec le boom de l’économie collaborative, on peut tout louer ou échanger ou presque… Son appartement, sa voiture, son matériel de bricolage… Attention ! Louer son appartement ou sa maison, selon que l’on soit propriétaire ou locataire, nécessite quelques précautions. Décryptage.

Hand With Magnifying Glass Over House

De nombreux acteurs sont aujourd’hui présents sur le marché de la location de vacances entre particuliers. : AIRBNB, Home Way, Abritel, Flipkey, Hollydayslettings, housetrip, pour ne citer qu’eux … Le marché est en pleine expansion et certains se sont même spécialisés sur des services ciblés, comme la location de chambres pour étudiants ou pour des logements situés exclusivement en centre-ville comme Bedycasa, Sejourning, Morningcroissant, Housetrip ou Windu. Pour ceux qui décident de sauter le pas et de louer leurs résidences principales en leur présence ou non, rien n’est plus simple… Il suffit de s’inscrire en ligne, de décrire son bien (avec honnêteté), de disposer de quelques bonnes photos.

 Et si on disait vrai ?Comfortable white double sofa

La tradition veut qu’on en rajoute un peu quand on décrit sa maison à des étrangers ou à des vacanciers. Trop beau l’appart ! Trop bien situé ! Dans un environnement top ! A vouloir faire monter la mayonnaise, il arrive qu’on obtienne le résultat inverse.

En matière d’annonce, il suffit de décrire les lieux comme ils sont et comme on aimerait que nos hôtes le fassent si on débarquait chez eux. Alors, on ne bluff pas sur les équipements, le linge de toilette est irréprochable, la superficie des pièces est rigoureusement exacte.

 Et si on parlait accueil ? stylish bedroom interior design with black and white pillows on

Bien accueillir, c’est se montrer responsable. Alors, question propreté, état des lieux, sécurité, confort et bien-être, on n’hésite pas à mettre les petits plats dans les grands. On est disponible, accueillants et curieux des autres. On anticipe leurs besoins aussi et on informe des règles de vie du bien et de son environnement (fumeurs, animaux, nuisances sonores). Assurez-vous d’informer vos voyageurs sur les règles des parties communes de votre logement. Vous pouvez également prévenir vos voisins que vous aurez des voyageurs.

Et si on parlait « droits et obligations » ? Focused businessman is reading through  magnifying glass document

La question est sensible et il vaut mieux être informé. Régulièrement les médias font état d’abus de certains propriétaires qui enfreignent leurs droits pour se lancer dans une location planifiée de leurs biens meublés excluant leur résidence principale. Pour les propriétaires que nous sommes qui souhaitons louer le bien où nous vivons, en France, la réglementation est claire pourvu que l’on soit informé.

Pour les locataires,

Les locataires peuvent mettre à disposition leurs appartements ou leurs maisons en leur absence, ou sous-louer par exemple une chambre, pourvu que certaines conditions soient remplies. En effet, ils peuvent être tenus responsables de ne pas respecter les termes de leur bail et faire l’objet d’une demande de congés de la part de leur propriétaire. Dans tous les cas, le locataire d’un bien devra impérativement :

  • Demander une autorisation écrite à son bailleur avant de proposer son appartement à la sous-location.
  • Assurez-vous que le bien loué correspond à la résidence principale et que celle-ci est identifiée comme tel auprès du centre des impôts dont vous dépendez.
  • Pour les HLM, il est possible de sous-louer. Toutefois, l’organisme bailleur doit être tenu informé et fournir une dérogation écrite.
  • Faire en sorte que le prix de la sous-location soit considéré comme raisonnable et que son montant soit inférieur ou égal au montant du loyer payé au bailleur.
  • Informer le syndic de copropriété, ainsi que les voisins.  

Pour les propriétaires,

Les propriétaires d’appartements ou de maisons sont autorisés à louer ponctuellement tout ou une partie leurs biens dès lors qu’il s’agisse de leur résidence principale, qu’ils soient présents ou non durant la location. 

Pour tous, la location est une source de revenus.

Toutefois, pour les locataires comme pour les propriétaires, chacun devra s’inscrire dans le respect des obligations fiscales. Ainsi, en tant que contribuable, nous sommes tenus de déclarer la totalité de nos revenus.  Les gains issus de la location ou de la sous-location constituent des revenus. Ces revenus doivent être mentionnés dans la déclaration de revenus et sont taxés selon la tranche marginale d’imposition du contribuable. Jusqu’à 760 € par an ces revenus ne sont pas imposables.  Au-delà et à la hauteur de 32 600 € par année civile, ils devront faire l’objet d’une déclaration au titre des Bénéfices Industriels ou Commerciaux (BIC) ou micro BIC. La totalité des montant déclarés bénéficient d’un abattement de 50 % et peuvent même atteindre 70 % si le bien bénéficie d’un label officiel comme Clévacances ou encore Gîtes de France.

Pour tous, la taxe de séjour est obligatoire.

Dans tous les cas de figures, locataires comme propriétaires devront collecter la taxe de séjour et la reverser à leur commune. Cette taxe permet de financer les dépenses liées à la fréquentation touristique ou à la protection des espaces naturels. La taxe de séjour est due par personne et par nuit et son montant est fixé par la municipalité. Beaucoup ne remplissant cette obligation. Certains opérateurs comme AIRBNB prélèvent cette taxe en amont et la reverse aux municipalités. C’est le cas de Paris et de Chamonix.

A partir du 1 aout 2016, le site ira plus loin et procèdera directement à une collecte directe auprès pour 20 nouvelles villes françaises, une excellente nouvelle pour les mairies concernées ! Pour les heureux propriétaires de ces villes, les démarches sont déormais simplifiées. Bienvenus à Aix-en-Provence, Ajaccio, Annecy, Antibes, Avignon, Biarritz, Bordeaux, Cannes, La Rochelle, Lille, Lyon, Marseille, Montpellier, Nantes, Nice, Saint-Malo, Strasbourg et Toulouse…

 Et bonnes vacances …

Lighthouse of L'Ile Louet, Brittany

 

 

Follow by Email
Facebook21k
Twitter20
LinkedIn