Colocation : conseils pour une colocation réussie

6 conseils malins pour vivre sa colocation sereinement

Solution économique, conviviale et pratique, la coloc’ séduit les Français de tous âges et de toutes situations (étudiants, jeunes actifs, seniors). Cependant, ce style de vie à la mode peut vite devenir un cauchemar si l’on ne respecte pas certains principes (contrat de bail, choix des colocataires, règles de vie…). Voici la recette pour une colocation réussie.

La colocation : un phénomène de mode

Solution économique, conviviale et pratique, la coloc’ séduit les Français de tous âges et de toutes situations (étudiants, jeunes actifs, seniors). Cependant, ce style de vie à la mode peut vite devenir un cauchemar si l’on ne respecte pas certains principes (contrat de bail, choix des colocataires, règles de vie…). Voici la recette pour une colocation réussie.

1. Choisissez des colocataires qui vous ressemblent

Tout le monde a ses petites manies : certains aiment l’ordre et la propreté, d’autres sont un peu plus souples. Pour ne pas passer votre temps à pester contre vos colocataires, pensez à vérifier, avant de signer votre contrat, que vous avez à peu près la même perception d’un logement agréable.

2. Respectez la réglementation

La colocation est régie par des lois, ceci pour vous éviter bien des ennuis. Ne pensez pas qu’il serait plus simple de vous arranger à l’amiable avec vos colocs. Respectez donc les dispositions de votre bail de colocation. Cela concerne notamment la clause solidaire, les modalités du paiement et le dépôt de garantie, différentes selon que vous ayez signé un bail unique ou non.

Idem pour l’assurance habitation, obligatoire pour pouvoir vivre en colocation. Deux solutions s’offrent à vous :

  • Vous souscrivez une assurance multirisque habitation en votre nom seul : vous pourrez alors choisir vos propres garanties, indépendamment des autres colocs. Cette option est possible si le logement est loué avec un bail par colocataire.
  • Vous souscrivez un seul contrat d’assurance habitation avec vos colocataires. Un seul occupant s’engage en son nom et mentionne les cosignataires du bail à son assureur. Ce mode de souscription est possible si la location de votre habitation n’est réalisée qu’avec un seul bail global.

Colocation et taxe d’habitation

La taxe d’habitation étant attribuée à un logement, elle n’est pas divisée en nombre d’habitants. L’invitation à payer sera envoyée à 1 colocataire. Elle est calculée sur la base de la somme des revenus de chacun des occupants. Pour éviter les conflits, répartissez la part que chacun aura à régler au prorata de ses ressources.


3. Instaurez des règles de vie

Pour éviter les conflits inutiles, il va falloir définir des règles dès le départ. Concertez-vous pour savoir : qui s’occupera des courses et du ménage, et à quel rythme, s’il faut un pot commun ou pas, etc. Attention, il ne s’agit pas d’instaurer une dictature ! Ces règles sont là pour fixer un cap et permettre à chacun de connaître ses responsabilités.

4. Faites des concessions

Vivre à plusieurs demande un certain sens de la conciliation. Alors, même si votre colocataire aime recevoir à pas d’heure et que vous détestez ça, ne démarrez pas au quart de tour et attendez d’être calme pour lui en parler et trouver une solution.

5. Ne soyez pas trop envahissant

Vivre en communauté ne signifie pas pour autant que vous deviez tout partager, ou vous imposer dans la chambre de vos colocataires à tout moment de la journée. Tout le monde a besoin de son intimité, d’un espace où se retrouver avec soi-même. Respectez donc les limites. Les moments de convivialité dans les pièces à vivre n’en seront que meilleurs.

6. Réglez les conflits à l’amiable

Rien de pire qu’un conflit qu’on laisse s’enliser ainsi que les non-dits. Si vous sentez un nœud de discorde, tranchez-le rapidement. N’oubliez pas que vous allez devoir vivre avec vos colocataires pendant plusieurs mois, voire plusieurs années. Qui a envie de rester dans une ambiance délétère aussi longtemps ?

Vous avez maintenant les ingrédients pour vivre en colocation sereinement. À vous de mettre en pratique cette recette du bonheur à plusieurs. Bonne coloc’ !

Colocation, les 3 points clés à retenir :

  • La colocation séduit de plus en plus de Français. C’est une solution efficace pour faire face à la hausse des prix de l’immobilier et rompre l’isolement.
  • Pour bien la vivre, il est essentiel de préparer son projet : choisir des colocataires avec la même vision de la vie à plusieurs.
  • Une vie en communauté sans règles mène vite au chaos ! Définissez un cadre de vie avec vos colocs ainsi que des règles.
Follow by Email
Facebook29k
Twitter20
LinkedIn